SAKAZIQ'

Des chansons pour enfants avec partitions, audios, textes et fiches pédagogiques.

Comment monter un spectacle avec des enfants et rester zen?

-

Comment monter un spectacle avec des enfants

et rester ZEN?

 

Loin de moi l'idée de prétendre rester complètement zen lorsque je monte un spectacle avec des élèves. Mon mari, mes enfants et mes proches le savent bien: je suis plutôt de nature à stresser lorsque les dates des représentations approchent. Cependant, cette tension ne déteint pas sur mes élèves ni mes collègues. C'est du moins ce que l'on m'a toujours dit et je le crois volontiers.  Le stress est bien au rendez-vous mais j'ai appris à tenir la bride de cet animal fougueux. La pression me donne de l'élan, ce n'est toutefois pas elle qui guide mes actes (du moins lorsque je travaille avec des enfants).

-

-

-

-

Au vu de l'événement interblogueurs proposé par Olivier Roland sur son blog Habitudes Zen qui invite tout un chacun à écrire un article sur les habitudes indispensables pour rester zen au quotidien,  je me suis penchée sur la question  :

 --

Comment monter un spectacle avec des enfants et rester zen?

 

En m'appuyant sur mes diverses expériences dans le domaine, trois grandes lignes indispensables pour rester zen sont apparues :

-

-

1)    Organiser le travail

2)    S'entourer de personnes de confiance

3)    Cultiver le plaisir

-

1)  Organiser le travail

Savoir planifier son travail et se fixer des objectifs est une habitude qui permet d'avancer plus sereinement, c'est bien connu. Voici quelques conseils qui m'ont été transmis au fil de ces années et que je m'attèle à respecter au mieux. Prendre le temps de réfléchir et imaginer le résultat dans sa globalité, écrire chaque étape de réalisation du travail et établir des échéances...

-

Par exemple, prenons l'objectif :

Monter un spectacle avec un chœur d'enfants, des musiciens et des comédiens.

-

-

-

Il faudra alors le diviser en plusieurs grandes parties :

-

- le travail musical

- le travail théâtral

- l'aspect technique

- la logistique

- le travail administratif

-

Il faut savoir que plusieurs mois sont nécessaires à la réalisation d'un tel projet. Chacune de ces étapes devra encore être divisée en sous-groupes et il faudra poser des échéances pour chaque nouvelle étape.

-

.

- Le travail musical (apprentissage des chansons avec les enfants, répétitions avec les musiciens, prévoir l'ordre final des chants, travailler la justesse, l'interprétation, prévoir des répétitions plus longues, des sessions de travail sur plusieurs jours suivis, les mise en commun avec l'aspect théâtral...)

.

- Le travail théâtral (apprendre les textes, chercher les intentions de jeu, travailler les déplacements, les chorégraphies, choisir les accessoires, les costumes, le décor, homogénéiser et équilibrer les parties théâtrales et musicales, faire plusieurs filages, orchestrer la répétition générale, …)

.

- L'aspect technique (chercher une salle adéquate, prévoir des praticables pour surélever le chœur et les musiciens, trouver du matériel de sonorisation pour les solistes et pour le choeur, louer du matériel pour créer un jeu de lumière, ...)

.

- La logistique (prévoir un accueil pour le public, un accueil plus spécifique pour les représentations scolaires, un accueil pour les artistes, réaliser une affiche, des papillons publicitaires, réunir les responsables du projet, prévoir un goûter pour les répétitions, …)

.

- Le travail administratif (préparer un dossier de présentation du projet, faire un budget, trouver des fonds et subventions, rencontrer des partenaires, des programmateurs, …)

.

-

Une fois que toutes les étapes sont bien définies par écrit, je délègue!

-

-

2)  S'entourer de personnes de confiance

-

-

-

Porter les casquettes de musicien, de directeur de choeur, de metteur en scène, de technicien, d'organisateur, de chorégraphe, de concierge, de pion et je ne sais quoi d'autre encore est parfaitement inhumain et peu professionnel. Tous ces aspects sont importants et, pour bien les réaliser sans se sentir débordé, il faut déléguer.

Mais déléguer demande de pouvoir et de savoir faire confiance. Dès le moment où les postes sont distribués, il faut lâcher prise… Prendre le temps de trouver les personnes compétentes va permettre de se sentir entouré et aidé, donc d'apporter de l'eau au moulin de la zénitude tant recherchée.

...

Tout en me rendant disponible aux questions, aux doutes, aux interrogations, et en gardant une vue d'ensemble sur le travail global, je délègue et fais confiance à mes collègues dans la réalisation de leur travail. Garder le contact, prendre des nouvelles, demander conseil, communiquer, tisser des liens entre les différents partenaires, tout ceci permet de rester cohérent et d'avancer  dans une seule et même direction,  de se sentir plus zen.

...

Résumer ensuite par écrit les discussions, les décisions prises, les idées, les tâches, les demandes formulées et proposer une relecture en commun permet d'éviter les quiproquos et les malentendus inutiles.

...

Pour synthétiser, il faut déléguer ses tâches pour alléger son travail tout en restant le référent à l'oreille attentive du projet global.

-

-

3)  Cultiver le plaisir

Maintenant que les échéances sont planifiées et que chacun sait ce qu'il a à faire, place au jeu, au plaisir et à l'éclate! Un projet pédagogique mené avec des enfants doit garder sa dose de fraîcheur, de spontanéité. Entretenir le plaisir de travailler est essentiel.

Dans le projet que je mène avec le chœur d'enfants SAKAZIQ', pas un cours ne se passe sans rire aux éclats. S'amuser, inventer, bouger, … C'est tellement motivant et agréable de travailler dans la bonne humeur.

-

-

Cela n'empêche pas que le travail soit méticuleux, précis et mené avec beaucoup d'exigences…

Tenez, par exemple l'autre jour, nous travaillions sur la mise en place des gestes proposés dans la chanson "Pirates" de l'album SAKAZIQ'. ces gestes sont précis et demandent que chaque participant soit concentré et attentif à la musique, aux autres ainsi qu'au chef de chœur.

Pour cela, je me suis transformée en capitaine de navire et les élèves, en tant qu'équipage, devaient obéir aux ordres de ce grincheux personnage aux méthodes barbares (en effet, chaque matelot qui ne suit pas est jeté aux requins par dessus bord…). C'est un jeu de rôle et, qui dit jeu dit plaisir, et, qui dit plaisir dit motivation, et, qui dit motivation dit succès garanti. En quelques minutes, les gestes étaient calés, ordonnés, nets…

De plus, cette manière d'enseigner n'est absolument pas fatigante, au contraire, je rajeunis à chaque cours…

Le chant et le théâtre sont deux disciplines artistiques qui permettent de se libérer, de s'exprimer, de se donner à 100 %, de s'éclater, d'être créatif. Sans craindre d'être jugés, les élèves donnent toujours le meilleurs d'eux-mêmes. Chacun se respecte, se fait confiance, s'accepte, s'entraide, se soutient.

-

- -

Comment rester ZEN lorsqu'on monte un spectacle avec des enfants?

En conjuguant rigueur et plaisir avec l'aide d'autrui!

.

Cet article participe à l'événement interblogueurs proposé par Olivier Roland sur son blog Habitudes Zen

Merci à vous chers lecteurs de cliquer ici afin de voter pour cet article s’il vous a plu !

.

5 Responses à “Comment monter un spectacle avec des enfants et rester zen?”

  1. Laurent dit :

    comment avez vous réglé le probleme de respecter le code du travail ? car
    – le travail musical
    – le travail théâtral
    – l’aspect technique
    – le travail administratif
    veulent dire déclaration , contrats de travail , sécurité sociale pour couvrir tout le monde en cas d’accident et surtout d’intervention de SAMU et d’hospitalisation !
    ce n’est pas votre assureur qui reglera la facture ? Et avez vous réussi a avoir les autorisations du prefet, du président du CG, de la DRAC, de l’inspecteur du travail et de la dass ? car il est totalement interdit de faire travailler des enfants de moins de 16 ans apres 20 h ? et il est interdit de revendre des bénévoles a une autre structure meme et surtout sans salaire ?
    merci
    Cordialement

  2. article très prenant, pas déçu d’avoir découvert ce blog

  3. dutrevil emmanuel junior dit :

    merci c te super cmm conseil

  4. randy dit :

    Bonjour, j’ai justement un spectacle gratuit à réaliser mais avec une haute qualité demandée… Merci pour cette présentation éclairée, il faut que j’apprenne à déléguer.
    Mais il me semble que le plus difficile est de trouver les idées originales, elles arrivent souvent tard et le stress revient à ce moment là.

  5. Sébastien dit :

    Merci Andrée pour cet article !
    Les trois points développés sont primordiaux, en effet.

    On peut bien sûr les interchanger. Bien s’entourer peut venir au tout début du projet : travailler avec des pros ou avec des gens qui ont pris l’habitude de monter des spectacles peut faire gagner un maximum de temps dans la préparation et l’organisation du travail.

    Bon travail à tous dans vos projets

Laisser un commentaire