SAKAZIQ'

Des chansons pour enfants avec partitions, audios, textes et fiches pédagogiques.

Comment monter un spectacle avec des enfants et rester zen?

-

Comment monter un spectacle avec des enfants

et rester ZEN?

 

Loin de moi l'idée de prétendre rester complètement zen lorsque je monte un spectacle avec des élèves. Mon mari, mes enfants et mes proches le savent bien: je suis plutôt de nature à stresser lorsque les dates des représentations approchent. Cependant, cette tension ne déteint pas sur mes élèves ni mes collègues. C'est du moins ce que l'on m'a toujours dit et je le crois volontiers.  Le stress est bien au rendez-vous mais j'ai appris à tenir la bride de cet animal fougueux. La pression me donne de l'élan, ce n'est toutefois pas elle qui guide mes actes (du moins lorsque je travaille avec des enfants).

-

-

-

-

Au vu de l'événement interblogueurs proposé par Olivier Roland sur son blog Habitudes Zen qui invite tout un chacun à écrire un article sur les habitudes indispensables pour rester zen au quotidien,  je me suis penchée sur la question  :

 --

Comment monter un spectacle avec des enfants et rester zen?

 

En m'appuyant sur mes diverses expériences dans le domaine, trois grandes lignes indispensables pour rester zen sont apparues :

-

-

1)    Organiser le travail

2)    S'entourer de personnes de confiance

3)    Cultiver le plaisir

-

1)  Organiser le travail

Savoir planifier son travail et se fixer des objectifs est une habitude qui permet d'avancer plus sereinement, c'est bien connu. Voici quelques conseils qui m'ont été transmis au fil de ces années et que je m'attèle à respecter au mieux. Prendre le temps de réfléchir et imaginer le résultat dans sa globalité, écrire chaque étape de réalisation du travail et établir des échéances...

-

Par exemple, prenons l'objectif :

Monter un spectacle avec un chœur d'enfants, des musiciens et des comédiens.

-

-

-

Il faudra alors le diviser en plusieurs grandes parties :

-

- le travail musical

- le travail théâtral

- l'aspect technique

- la logistique

- le travail administratif

-

Il faut savoir que plusieurs mois sont nécessaires à la réalisation d'un tel projet. Chacune de ces étapes devra encore être divisée en sous-groupes et il faudra poser des échéances pour chaque nouvelle étape.

-

.

- Le travail musical (apprentissage des chansons avec les enfants, répétitions avec les musiciens, prévoir l'ordre final des chants, travailler la justesse, l'interprétation, prévoir des répétitions plus longues, des sessions de travail sur plusieurs jours suivis, les mise en commun avec l'aspect théâtral...)

.

- Le travail théâtral (apprendre les textes, chercher les intentions de jeu, travailler les déplacements, les chorégraphies, choisir les accessoires, les costumes, le décor, homogénéiser et équilibrer les parties théâtrales et musicales, faire plusieurs filages, orchestrer la répétition générale, …)

.

- L'aspect technique (chercher une salle adéquate, prévoir des praticables pour surélever le chœur et les musiciens, trouver du matériel de sonorisation pour les solistes et pour le choeur, louer du matériel pour créer un jeu de lumière, ...)

.

- La logistique (prévoir un accueil pour le public, un accueil plus spécifique pour les représentations scolaires, un accueil pour les artistes, réaliser une affiche, des papillons publicitaires, réunir les responsables du projet, prévoir un goûter pour les répétitions, …)

.

- Le travail administratif (préparer un dossier de présentation du projet, faire un budget, trouver des fonds et subventions, rencontrer des partenaires, des programmateurs, …)

.

-

Une fois que toutes les étapes sont bien définies par écrit, je délègue!

-

-

2)  S'entourer de personnes de confiance

-

-

-

Porter les casquettes de musicien, de directeur de choeur, de metteur en scène, de technicien, d'organisateur, de chorégraphe, de concierge, de pion et je ne sais quoi d'autre encore est parfaitement inhumain et peu professionnel. Tous ces aspects sont importants et, pour bien les réaliser sans se sentir débordé, il faut déléguer.

Mais déléguer demande de pouvoir et de savoir faire confiance. Dès le moment où les postes sont distribués, il faut lâcher prise… Prendre le temps de trouver les personnes compétentes va permettre de se sentir entouré et aidé, donc d'apporter de l'eau au moulin de la zénitude tant recherchée.

...

Tout en me rendant disponible aux questions, aux doutes, aux interrogations, et en gardant une vue d'ensemble sur le travail global, je délègue et fais confiance à mes collègues dans la réalisation de leur travail. Garder le contact, prendre des nouvelles, demander conseil, communiquer, tisser des liens entre les différents partenaires, tout ceci permet de rester cohérent et d'avancer  dans une seule et même direction,  de se sentir plus zen.

...

Résumer ensuite par écrit les discussions, les décisions prises, les idées, les tâches, les demandes formulées et proposer une relecture en commun permet d'éviter les quiproquos et les malentendus inutiles.

...

Pour synthétiser, il faut déléguer ses tâches pour alléger son travail tout en restant le référent à l'oreille attentive du projet global.

-

-

3)  Cultiver le plaisir

Maintenant que les échéances sont planifiées et que chacun sait ce qu'il a à faire, place au jeu, au plaisir et à l'éclate! Un projet pédagogique mené avec des enfants doit garder sa dose de fraîcheur, de spontanéité. Entretenir le plaisir de travailler est essentiel.

Dans le projet que je mène avec le chœur d'enfants SAKAZIQ', pas un cours ne se passe sans rire aux éclats. S'amuser, inventer, bouger, … C'est tellement motivant et agréable de travailler dans la bonne humeur.

-

-

Cela n'empêche pas que le travail soit méticuleux, précis et mené avec beaucoup d'exigences…

Tenez, par exemple l'autre jour, nous travaillions sur la mise en place des gestes proposés dans la chanson "Pirates" de l'album SAKAZIQ'. ces gestes sont précis et demandent que chaque participant soit concentré et attentif à la musique, aux autres ainsi qu'au chef de chœur.

Pour cela, je me suis transformée en capitaine de navire et les élèves, en tant qu'équipage, devaient obéir aux ordres de ce grincheux personnage aux méthodes barbares (en effet, chaque matelot qui ne suit pas est jeté aux requins par dessus bord…). C'est un jeu de rôle et, qui dit jeu dit plaisir, et, qui dit plaisir dit motivation, et, qui dit motivation dit succès garanti. En quelques minutes, les gestes étaient calés, ordonnés, nets…

De plus, cette manière d'enseigner n'est absolument pas fatigante, au contraire, je rajeunis à chaque cours…

Le chant et le théâtre sont deux disciplines artistiques qui permettent de se libérer, de s'exprimer, de se donner à 100 %, de s'éclater, d'être créatif. Sans craindre d'être jugés, les élèves donnent toujours le meilleurs d'eux-mêmes. Chacun se respecte, se fait confiance, s'accepte, s'entraide, se soutient.

-

- -

Comment rester ZEN lorsqu'on monte un spectacle avec des enfants?

En conjuguant rigueur et plaisir avec l'aide d'autrui!

.

Cet article participe à l'événement interblogueurs proposé par Olivier Roland sur son blog Habitudes Zen

Merci à vous chers lecteurs de cliquer ici afin de voter pour cet article s’il vous a plu !

.

SAKAZIQ’ c’est quoi?

 

SAKAZIQ' c'est un livre-CD de chansons interprétées par un choeur d'enfants. Des compositions ludiques de Andrée Oriet, arrangées avec goût par Alain Tissot et interprétées avec passion par une brochette de musiciens professionnels.

SAKAZIQ' c'est un livre-CD illustré par un jeune dessinateur plein de talent : Célien Milani

SAKAZIQ' c'est aussi un spectacle destiné au jeune public. Sur scène, un choeur d'enfants, cinq musiciens professionnels et une troupe de jeunes comédiens.

SAKAZIQ' pour rire, écouter, philosopher (un peu) et surtout chanter! Chanter avec les copains, en famille, à l'école, sur scène... Peu importe, mais chanter avec passion.

SAKAZIQ' pour les enfants, pour les curieux et pour tous ceux qui, comme moi, aiment la candeur de l'âme.

SAKAZIQ' c'est aussi ce blog où chacun peut s'exprimer, échanger, commenter, s'informer, ... Alors à vos stylos, heu.. à vos claviers!

.

 -

 

-

Qui sont les enfants du choeur SAKAZIQ' ?

-

Le choeur qui interprète les chansons de l'album est constitué d'enfants venant du district de Moutier (CH). Ce groupe est né en 2011 pour l'enregistrement du CD. Une quinzaine d'enfants, âgés de 7 à 14 ans, chantent avec passion des titres inédits composés lors de spectacles scolaires. Chaque semaine, les jeunes chanteurs se retrouvent durant une heure pour travailler les chansons. Lors des périodes de représentations publiques, des sessions de répétitions plus soutenues sont organisées pour assurer la mise en scène.

   

-

   -

Et le spectacle ?

-

Différentes versions sont proposées en spectacle

Il y a la formule courte, simple, rapide, efficace :

  • une version de 20 minutes avec le choeur SAKAZIQ' qui chante sur les versions instrumentales du CD et 3 comédiens.  Une version pleine de malice avec 5 chants, du théâtre, du rire, de la poésie, …

Il y a la formule complète, fantastique, magique:

  • une version de 50 minutes avec 5 musiciens professionnels et des comédiens qui entourent le choeur SAKAZIQ'. Des lumières, du son, toutes les chansons de l'album, du théâtre, du rire, de la poésie, du rêve.

Il y a la formule pédagogique, rencontre, échange et créativité :

  • une version en collaboration avec les écoles où les chants sont partagés entre le choeur SAKAZIQ', ses comédiens et ses musiciens, et un groupe d'enfants du lieu qui nous accueille. La possibilité pour qui veut de se joindre à toute l'équipe de SAKAZIQ' le temps d'un spectacle. Cette formule comporte un temps de préparation en amont afin d'assurer toutes les subtilités des chants et de la mise en scène.
-

-

 

-

Et les chansons?

 
  • Vous pouvez cliquer ICI pour entendre les 2 premières chansons de l'album
  • Toutes les partitions de ces chants se trouvent sur la page PARTITIONS de ce site
  • Deux chansons en images sont visibles sur la page CLIPS de ce site
  • Ecoutez des extraits de chacune des chansons sur la page ZIQ'
-

1. La guérilla des insectes : sur un rythme de marche endiablée, les fourmis en colère partent en guérilla. Et gare à l’étourdi qui croiserait leur chemin.

2. Ti krab : un chant aux couleurs exotiques inspiré d’un conte antillais nous raconte le rêve de compère crabe, violoniste dans l’âme.

3. Pirates : embarquement immédiat pour un voyage en mer en compagnie des pirates et du chant des sirènes.

4. Qui ? Quoi ? Où ?: des animaux à plumes, à poils et à écailles doivent trouver je ne sais quoi, auprès de je ne sais qui, je ne sais où …

5. Crapauds : croâ, croâ, croâ, croâââ… Sur un fond de musique latino, on découvre le chant du crapaud amoureux.

6. Cyrano : rires, moqueries et rumeurs à propos de Monsieur de Bergerac et de son nez mythique…

7. Un bijou de caillou : clic, clic, clic … Les cailloux s’entrechoquent sur une mélodie légère et enfantine.

8. Li-quoi ? Licorne ! : sur une séquence de rythmique obstinée, la licorne subit la loi des différences.

9. Le voyage de la tortue : quelques notes de piano s’égrènent au fil de la chanson et nous emportent dans l’univers aquatique d’une fébrile tortue marine.

10. La destitution du lion : à vos balafons, à vos djembes, le roi de la savane organise un référendum !

11. Un thé dans le désert : la bouilloire ssssiffle ssssa mélodie, l’eau est prête pour la sssscérémonie du thé.

12. La symphonie de la pluie : gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque. La symphonie de la pluie se chante en canon.

-

-

-

-

Et les musiciens?

Lors des concerts, il y a 5 musiciens professionnels sur scène

-

  • Alain Tissot à la batterie et aux percussions. Alain est également le directeur artistique du projet SAKAZIQ' et l'arrangeur des mélodies. Batteur dans de nombreuses formations allant du jazz à la chanson française, percussionniste, pédagogue, compositeur, arrangeur, autant de casquettes que de frisettes pour cet artiste-là!  Je vous laisse découvrir toutes ses facettes sur son site en cliquant ICI.
-   -- -
  • Coralie Minder à l'accordéon. Instrument de prédilection dans l'album SAKAZIQ', elle en joue comme une déesse. Son parcours musical va de la musique classique à l'improvisation en passant par la musique jazzy sans oublier le répertoire musette. Coralie nous donne des frissons par l'envol de ses mélodies brillamment interprétées. Diplômée de la haute école de musique de Berne (CH), lauréate de plusieurs prix, elle joue dans diverses formations musicales et enseigne l'accordéon, mais aussi les maths, le français et tout ce qu'on peut enseigner dans une école...
    - -
  • Olivier Nussbaum à la contrebasse. C'est au bras de cet instrument acoustique que l'on peut entendre Olivier dans les chansons de SAKAZIQ'. Débordant de créativité, il est à l'origine d'une multitude de projets tous plus originaux les uns que les autres. Adepte du multimédia, amoureux de jazz et de l'improvisation, intuitif, spontané, il est également excellent pédagogue. Tous ce que vous désirez savoir sur ce musicien se trouve ICI sur son site.
-  - - -

---

  • C'est Nicolas Gerber qui est au piano durant les concerts de SAKAZIQ'. Diplômé de l'école de Jazz de Montreux (CH), il a également suivi un perfectionnement en piano classique au Conservatoire de Lausanne. Compositeur, lauréat de différents prix, il enseigne le piano dans une école de musique et joue au sein de plusieurs formations. Il travaille régulièrement comme arrangeur pour différents projets pédagogiques. Nicolas, c'est notre musicien de scène car pour l'enregistrement du CD, la pianiste c'était moi
.  -- -- -
  • Et il y a Mathieu Schneider aux flûtes. Un musicien haut en couleurs qui voyage avec autant d'aisance dans l'univers classique, le théâtre, le jazz rock-fusion et la musique latine. "Un lutin joyeux ayant trouvé la baguette magique aux mille sons..." T. S. Et si vous désirez en savoir plus, découvrez son univers en cliquant sur le lien de son site ICI.
.

-

.

-

-

Et les comédiens?

Les comédiens qui nous accompagnent durant nos représentations font partie d'une nouvelle troupe de théâtre fraîchement récompensée par le PRIX JEUNESSE JURA. Ils communiquent leur passion du théâtre aux jeunes chanteurs grâce à leur enthousiasme, par leur exceptionnelle présence scénique et leur goût pour l'art de la scène. Si vous désirez en savoir plus sur la compagnie Vol de Nuit cliquez ICI.

-

   - - -

Et l'aspect scénique?

Durant les sessions de travail qui précèdent les spectacles de SAKAZIQ', le metteur en scène Didier Chiffelle apporte son prodigieux talent pour permettre aux enfants de donner le meilleure d'eux-même dans leur présence scénique. Ce metteur en scène pratique les arts de la scène depuis 20 ans, également en tant que comédien et chanteur.

.

--

--

-

Et les illustrations du livre?

C'est au jeune dessinateur Célien Milani que l'on doit les illustrations de l'album SAKAZIQ'. Des images colorées et drôles, inspirées par ses propres mimiques pour reproduire les émotions. La sincérité de son trait le rend tout à fait original. Déjà lauréat de plusieurs prix pour la jeunesse et mandaté comme dessinateur dans un journal officiel, il poursuit ses études dans une école d'art contemporain. Passionné par la BD et l'animation, il est également attiré par l'art du théâtre et c'est aussi en tant que comédien que Célien nous accompagne durant les spectacles de SAKAZIQ'.

-

- - - -

Et il y a moi... Andrée Oriet. Un diplôme d'initiation musicale et de piano en poche, j'enseigne la musique aux enfants. Avec les tout petits dès l'âge de 4 ans, c'est cours d'initiation musicale; avec les plus grands, ce sont les cours de formation musicale; avec ceux qui désirent travailler un instrument, c'est le piano, et pour ceux qui aiment chanter... c'est SAKAZIQ'. De temps en temps, je foule les planches en tant que pianiste, "comédienneuse" ou "chantonneuse" ;D mais mes aspirations vont à l'enseignement. Et si vous êtes curieux d'en connaître d'avantage concernant mon histoire avec SAKAZIQ', vous pouvez consulter la page A PROPOS de ce blog.

- - -

-

-

-

Y a-t-il d'autres personnes dans l'aventure?

Pour que la machine tourne, il y a bien sûr encore beaucoup de personnes qui restent dans l'ombre mais sans qui SAKAZIQ' ne serait pas ce qu'il est.  
  • le graphiste Yves Juillerat qui à mis en page, typographié, conseillé, personnalisé ce livre-CD
  • l'ingénieur du son Carryl Montini qui a enregistré, mixé, masterisé avec patience chaque note de l'album
  • les musiciens qui ont joué sur le CD uniquement : Serge Kottelat à la guitare électrique, Anton Koudriavtsev à la guitare acoustique, Sébastien Singer au violoncelle
  • le photographe Rolf Perreten qui à immortalisé les instants des premiers spectacles
  • le technicien Vincent Scalbert qui nous met en lumière lors des spectacles
  • les généreux donateurs qui ont soutenus ce projet : la ville de Moutier, le CJB et l'office de la culture du canton de Berne, la ville de Delémont, le canton du Jura, la ville du Locle, la Fondation Ernst Göhner
  • les parents des enfants qui les encouragent et les soutiennent dans ce projet
  • les amis qui corrigent mes textes, envoient les courriers, m'encouragent, me conseillent (merci Badin)
  • notre nouvelle pianiste qui nous accompagne durant les répétitions (merci Débora)
  • et sans oublier les personnes des lieux qui nous accueillent, les enfants des écoles qui font un bout de chemin avec nous, leurs professeurs,  les enfants qui m'ont inspirés ces chants
  • les imprimeurs, les libraires, les journalistes...
  • et vous, chers lecteurs
     Voilà en 1647 mots, 13 images et 3 heures de rédaction, le résumé de cette aventure SAKAZIQ' qui a germé dans ma tête un bel après-midi dans un jardin public...    

Un chef de choeur extraordinaire

Un chef de chœur extraordinaire

 

Cette semaine, j'aimerais vous parler de mon dernier coup de foudre. Il s'agit d'un choeur d'enfants exceptionnel que j'ai découvert en regardant un DVD sur l'apprentissage du chant en classe. Sotto voce, c'est le nom de cette chorale dirigée par Scott Alan Prouty, un américain qui apporte son talent et son expérience musicale à des enfants doués d'un talent certain et d'une motivation exceptionnelle.

Ce qui m'a le plus surprise en écoutant ce chœur c'est, d'une part, la qualité des voix, dignes des plus grands chœurs d'enfants, mais surtout leur présence, leur talent scénique, leurs mimiques… Lorsque j'ai vu ces visages, l'expression qui s'en dégage, je suis restée bouche bée.

Mais quelle est leur secret? Comment faire pour se rapprocher de cette qualité-là? Y a-t'il une recette? Plusieurs points sont soulevés par leur chef de chœur dans le DVD.

 

 

L'échauffement corporel

Le film commence par un gros plan sur des enfants en plein échauffement. Des filles et des garçons, les yeux fermés, font de petits mouvements circulaires sur leur visage, concentrés et réceptifs à ce massage visiblement bienfaisant. Le front, les yeux, les joues, la bouche, le menton, le cou, la nuque, toutes les parties du visage sont énergiquement stimulées par des mouvements rotatoires, des pincements délicats, des frottements, des tapotis. Puis c'est au tour des épaules, et du dos et des jambes, … Etirements, baillements, le corps se réveille avec conscience.

Et, dans une transition subtile, le chef de chœur amène les enfants à un exercice de concentration au travers de l'imitation. L'exercice consiste à copier ses gestes rapides et précis en le suivant du regard, d'une manière totalement investie.

Comme hypnotisés par leur bienveillant directeur, les enfants s'exécutent, précis, concentrés, imitent leur professeur qui leur joue des tours de passe-passe avec ses gestes. La complicité est installée, les yeux pétillent, les sourires sont sur tous les visages.

En fond, quelques notes de piano habillent cet instant, illustrant les mouvements de chacun. Subtile mélodie aérienne et légère qui installe néanmoins une ambiance musicale plongeant tout le choeur dans la même atmosphère.

.

.

Et puis le rythme s'accélère, les harmonies du pianiste se font plus présentes et donnent le ton. Dans une ambiance toujours plus énergique, les enfants alignés l'un derrière l'autre offrent un massage à leurs camarades. Formant une chaîne, les mains gigotent et courent dans le dos de leur voisin de droite, et puis sur celui de leur voisin de gauche! Le chef donne les instructions, indique la direction à prendre, vif, clair, précis, mais toujours avec humour.

L'échauffement est essentiel pour les choeurs, selon Scott Alan Prouty, pour la concentration, pour trouver la position idéale. Avoir les mains décontractées, les yeux "souriants", le visage expressif… Mais attention, tout cela au travers du jeu, en s'amusant pour éviter une position trop rigide de petits chanteurs bien dressés plantés en rang d'oignons…

Pour le chœur Sotto voce qui se réunit régulièrement (deux fois par semaine), prendre le temps de l'échauffement corporel, de faire des exercices de respirations, des vocalises, paraît évident.

.

.

Mais pour les enfants des écoles?

Pour tous ceux qui n'ont que 45 toutes petites minutes par cours?

Est-ce vraiment réaliste?

.

Il n'est pas nécessaire d'entrer dans des détails de technique vocale comme le mouvements conscient de la cage thoracique ou le soutien du diaphragme ou je ne sais quoi d'autre, mais simplement d'apprendre à se tenir, à redresser son corps, à poser ses pieds au sol, à ouvrir son visage, à regarder le chef de chœur. Tout ceci ne prends pas tellement de temps et permet une bien plus grande qualité d'écoute et de chant.

 

Un exercice pratique très simple et ludique

Avec un exercice corporel très simple, Alan Scott Prouty démontre encore une fois que l'apprentissage par le jeu est la clé de la réussite. Il propose une activité qui consiste à adopter différentes positions corporelles:

  • Position 1 : assis négligemment sur la chaise, presque affalé
  • Position 2 : assis sur la chaise, le dos droit, les yeux attentifs, prêt à chanter, regard sur le chef
  • Position 3 : debout cette fois, le dos courbé, le visage ennuyé, les épaules tombantes…
  • Position 4: debout, les pieds stables, les bras le long du corps, visage fier, les yeux "sourient"

Et le jeu commence. Le chef annonce :

  • position 1!  (les enfants s'exécutent)
  • position 2!
  • position 3!
  • position 4!

Et en mélangeant…

  • position 1, position 4, position 3, 2, 1, etc..

Un jeu très simple mais qui fait prendre conscience du corps, de sa tenue, de l'énergie qui le traverse ou qui le quitte… Simple, ludique, rapide et efficace!

.

 

La pose de voix

La voix chantée est une extension de la voix parlée, selon Alan Scott Prouty. Il amène les enfants à chanter au travers de jeux mi-parlés, mi-scandés.

Toujours par imitation, ce chef de chœur improvise des phrases qu'il accompagne d'un geste. Les enfants imitent. Ses improvisations ne sont pas dénuées d'humour, ce qui incite aux sourires et à la bonne humeur. Sa créativité et son inventivité sont contagieuses. Tous répètent les phrases théâtralisées mi-parlées, mi-scandées, mi-chantées, accompagnées de gestes rythmiques précis, clairs, rigolos…

Et c'est au tour de chaque élève de faire appel à son imagination. En suivant le tempo imposé par le pianiste, chacun va tour à tour proposer une onomatopée accompagnée d'un geste. Tout le groupe la reproduira sans ralentir ni interrompre la pulsation. Les gestes fusent, les idées jaillissent, naturels, spontanés, l'exercice prend des allures de feux d'artifices vocaux.

Créativité, concentration et attention sont au rendez-vous de cet exercice hyper sympa et très efficace pour souder un groupe et chauffer les voix de manière ludique.

.

Et qu'en est-il du répertoire?

Le répertoire de Sotto voce va du chant classique polyphonique aux chansons françaises, en passant par le gospel et les musiques de comédie musicale.

Ce directeur de choeur met un point d'honneur à ce que ses élèves aient conscience des mots qu'ils utilisent dans les chansons qu'ils interprètent. C'est quasiment la base du travail qu'il propose dans ce bref extrait vidéo. L'élève doit réfléchir aux paroles qui composent le chant et proposer son interprétation.

S'imprégner des paroles est le leitmotiv du chef de chœur. Comprendre, assimiler, analyser la moindre phrase, le moindre mot. Exprimer, expliquer, sincèrement, raconter avec passion. L'idée n'est pas de faire semblant ni de faire un geste imposé par une personne extérieure, mais bien de ressentir de quoi est fait le texte de la chanson et de se l'approprier en inventant un mouvement pour l'illustrer.

Je ne suis pas fan de gestes qui décrivent les paroles des chansons car souvent ils soulignent inutilement le propos avancé. Mais là, c'est autre chose, ça vient de l'intérieur et du coup, ce n'est ni téléphoné, ni infantilisé, ni gratuit, ni uniquement esthétique.

Cet enseignant est très exigeant et très pointilleux, toujours à l'affût de l'amélioration, sans jamais perdre sa bonne humeur et son enthousiasme.  Chaque enfant propose sa vision du texte et invente les gestes adéquats. Le pédagogue amène son choeur à explorer au mieux les paroles de la chanson. Dans l'extrait, il s'agit d'une chanson de Maurice Chevalier "Demain je dors jusqu'à midi",  un texte très explicite qui permet une palette d'interprétations multiples.

L'apprentissage par le jeu, le jeu et encore le jeu. C'est le conseil de ce professionnel extraordinaire pour travailler le chant choral dans les classes. Les enfants doivent se sentir bien, fiers, souriants, en un mot: être heureux de communiquer par l'art de chanter!

.

Et l'extrait du DVD se termine par "L'alphabet" de Mozart chanté à 3 voix et a cappella. Dans cet exemple, pas de gestes, uniquement des timbres de voix travaillés, une concentration remarquable, une sonorité cristalline, des oreilles à l'écoute des harmonies qui composent ce chant écrit par un grand maître à l'attention des enfants.

Le DVD "Chanter en classe et en choeur"  présente, entre autre, le résultat d'un travail fantastique réalisé par ce groupe d'une cinquantaine d'enfants de la région parisienne, qui s'en donnent à cœur joie plusieurs heures par semaines, entourés de professionnels qui les aident à travailler leur voix, leur présence scénique, leur oreille musicale.

Il est certain que ce chœur doit sa qualité exceptionnelle aux professionnels qui l'accompagnent, comme son directeur artistique, son pianiste, son metteur en scène, son coach vocal, qui travaillent avec eux chaque semaine.

Je pense sincèrement que même si toutes ces conditions ne sont pas aussi idéalement réunies, la fibre pédagogique de cet homme mérite d'être prise en exemple car sa passion est extrêmement communicative.

Bien sûr, dans les écoles, toutes ces conditions ne sont pas forcément réunies mais la créativité et la spontanéité vivent en chaque enfant. Peut-être qu'en ayant ces différents exemples pédagogiques à l'esprit, la barque prendra la direction du cap proposé par ce chœur innovant et dynamique qui n'a pas fini de faire parler de lui...

.

Alors, la recette?

  • dix doigts de passion
  • beaucoup de travail
  • un grand professionnalisme
  • deux soupçons de créativité
  • une grande dose de bonne humeur

Mélangez régulièrement sans faiblir jusqu'à l'obtention d'un chœur homogène, créatif, original et fier de communiquer au travers de la chanson.

  Pour en connaître d'avantage sur ce fabuleux choeur, voici quelques pistes: Le site officiel de Sotto Voce ainsi qu'un reportage en image ci-dessous. - . CHOEUR D'ENFANTS SOTTO VOCE par virhof     Un article paru en 2004 dans le Figaroscope

Comment apprendre le canon de « La symphonie de la pluie »

12. La symphonie de la pluie

  Comme promis, je vais vous montrer comment je travaille avec mes élèves pour leur apprendre le canon de la dernière chanson de l'album SAKAZIQ' "La symphonie de la pluie". C’est sous la forme d’un schéma qui tient sur une seule page et que je garde moi-même comme fil conducteur lorsque je dirige ce chant. Vous pouvez télécharger le schéma ICI. Sachez tout de même qu’avant d’engager ce travail de schématisation de la forme, je commence toujours par écouter le morceau dans sa totalité.   Une fois qu’on à tout écouté, je fais appel à la mémoire auditive des élèves pour décrire ce morceau :
  • Combien de voix différentes?
  • Comment commence le canon?
  • Est-ce toujours les mêmes entrées?
  • Faire remarquer la mesure à 5 temps.
  • Quels instruments?
Pour clarifier les entrées, je m’y prends de manière plus visuelle. C'est juste un aspect théorique, pour avoir une vision globale du morceau. Voici l'explication en image  Si cette démonstration vous a aidé, postez un commentaire tout en bas de cet article dès maintenant! Je vous en remercie d'avance!   Résumé de la vidéo D’abord les phrases :
  • Phrase 1 : "Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque" 
  • Phrase 2 : "Le ruisseau coule, roule et déboule, toujours plus grand" avec un petit changement pour le/la soliste au début
  • Phrase 3 : "C'est la symphonie de la pluie, c'est la symphonie de la vie"
  Ensuite j'écris la forme du morceau. Il y a 4 manières de décliner ces phrases     Premièrement :     Le morceau commence par 4 mesures d'introduction instrumentale Et la première phrase commence : "Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque". Elle est tout d'abord chantée par une seule personne, j'écris donc solo dessous. La phrase 1 revient ensuite mais, cette fois-ci, chantée par tous. Je mets donc tutti dessous. Ensuite une croix. Cette croix indique qu'il y aura un frappé à cet endroit. Je vous conseille de ne pas apprendre tout en même temps. Il y aurait trop d'informations à retenir. Les frappés par exemple, je ne les apprends que lorsque la structure du canon est sue par tout le monde, ensuite seulement, j'y ajoute les rythmes. Mais pour le schéma, j'indique tout tout de suite. Ensuite la 2ème phrase "Le ruisseau coule, roule et déboule, vers l'océan" chantée par le/la soliste. Et la réponse du chœur à cette deuxième phrase avec un petit changement à la fin. Le choeur répond " Le ruisseau coule, roule et déboule, toujours plus grand". Et de nouveau une croix avec un autre rythme. Puis la troisième phrase "C'est la symphonie de la pluie, c'est la symphonie de la vie" qui se chante cette fois-ci par tout le chœur en premier et elle est répétée par le/la soliste. Dans cette première partie, on ne commence pas encore le canon proprement dit, c'est juste l'exposition des trois phrases qui forment ce chant.     Deuxièmement :     Après 4 mesures instrumentales le premier groupe d'enfants (ligne du haut) entre avec la phrase 1, puis la phrase 2 avec le texte (…toujours plus grand), et la phrase 3. Ensuite ils reprennent la phrase 1 et enchaînent avec un troisième frappé. Pour le deuxième groupe ce sera le même schéma. Ils entreront après la première phrase du premier groupe avec les phrases 1,2,3,1. Ils frapperont le même rythme à la fin. Puis c'est au tour du troisième groupe d'enfants d'entrer avec la même configuration de phrase (1, 2, 3, 1 et frappés). Les trois groupes finissent par frapper le même rythme jusqu'à la fin de l'interlude instrumental.     Troisièmement :     J'indique qu'il y a 4 mesures d'intro car, les frappés n'étant pas très faciles à "sentir", il arrive souvent que je les mette de côté pour ne faire que la mélodie de la chanson. Mais que vous fassiez les frappés ou non, il est important de savoir que l'interlude musical mené par la flûte traversière dure 4 mesures.
  • Le premier groupe d'enfants chante les phrases 1, 2, 3 ,1.
  • Le deuxième groupe chante les phrases 1, 2, 3.
  • Le troisième groupe chante les phrases 1 et 2.
Dans ce cas précis, le canon s'arrête pour tous au même moment.     Quatrièmement :     Le dernier canon se fait avec la phrase 1 uniquement. Les entrées arrivent après "Gronde l'orage…" Cette fois-ci, il y a 8 mesures avant l'entrée du chant
  • Le premier groupe d'enfants chante :

"Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque"

"Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque"

"Gronde l’ora…ge"

  • Le deuxième groupe d'enfants :

"Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque"

"Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la fla…que"

  • Le troisième groupe d'enfants :

"Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque"

"Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-fla…c"

  Si vous ajoutez les frappés, ils commencent une mesure avant l'entrée du chant. Ce sont des noires qui s'installent jusqu'à la fin du morceau. On termine ces frappés en même temps que la batterie, sur le dernier coup de cymbale. Ce sont les voix qui terminent cette chanson, deux mesures plus tard, avec leurs dernières syllabes respectives chantées en même temps.   Voilà pour l'explication de ce canon à 3 voix. Vous pouvez télécharger le schéma ICI. Et pour une mini présentation animée du cycle de l'eau, cliquez sur ce lien .   D'autres fiches pédagogiques seront publiées au fil des prochaines semaines. Pour les découvrir vous pourrez cliquer sur la page Trucs et astuces! Si vous avez des remarques, des demandes, ou besoin d'éclairages supplémentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir : )   Dans mon prochain article je vous parlerai de mon coup de foudre! Une chorale éblouissante, un chef de chœur incroyable… J'ai la chair de poule à chaque fois que je les entends et surtout que je les vois!   Sakaziquement vôtre      

SAKA…partitions : 12. La symphonie de la pluie

12. La symphonie de la pluie

Voici les partitions de la dernière chanson de l'album SAKAZIQ'.

La symphonie de la pluie est un canon à cinq temps. Pour ceux qui désirent simplement chanter ce canon dans une structure libre, la partition avec la mélodie et l'indication des trois entrées est disponible ICI. Et pour les personnes qui désirent chanter ce canon avec la forme proposée dans l'album-CD, la partition complète est LÀ. Si c'est le texte seulement qui vous intéresse, vous pouvez cliquer PAR ICI. Dans un prochain article, je vous proposerai un schéma simplifié de cette chanson (qui tient sur une seule page) avec toutes les entrées du canon et la forme générale, comme sur le CD . Et peut-être bien que j'y joindrai une petite vidéo qui explique ce fameux schéma. C'est la méthode que j'utilise pour apprendre la structure de ce chant aux enfants. Enfin je dis ça... mais seulement si ça vous intéresse   Sakaziquement vôtre  

SAKA…partitions : 11. Un thé dans le désert

11. Un thé dans le désert

 Un petit thé à la menthe?

C'est la proposition de l'avant dernière chanson de l'album SAKAZIQ'... Sssurtout n'oubliez pas de bien ssssiffler les "S" en sentant, euh, en chantant cet air-là. Pour le texxxxte ssseul cccc'est iccci. Pour la mélodie envoûtante voyez plutôt par .

SAKA…partitions : 10. La destitution du lion

10. La destitution du lion

Moi, moi, moi! Votez pour moi! Et blablabracadabra!

 Inspirée par la pièce de théâtre de Stéphanie Tesson "Petite fable démocratique à usage de la jeune génération", cette chanson raconte le récit de ce roi lion détrôné par un peuple qui en a marre de cette souveraineté absolue. Tout un chacun mène sa campagne électorale et défend sa candidature au trône.
 Pour la partition de la chanson no 10 du livre-CD    SAKAZIQ' cliquez ICI Messieurs Dames!
 Pour le texte seul de cette même chanson cliquez LA

SAKA…partitions : 9. Le voyage de la tortue

9. Le voyage de la tortue

Quand les vacances inspirent des textes...

Lors de notre séjour en Martinique, ma fille a eu le grand privilège de voir une petite tortue de mer lors d'une virée sous-marine en masque et tuba avec son papa!!!! Quelques temps après cet événement, le texte du voyage de la tortue naissait... La partition de la mélodie avec les accords se trouve ICI. Pour le texte seul c'est PAR LA. Et comme parler de la Martinique me mets de bonne humeur, voici en bonus la partition avec l'arrangement de piano réalisé par Alain Tissot.    

SAKA…partitions : 8. Li-quoi? Licorne?

8. Li-quoi? Licorne?

"Gazon-dit: rumeur, bruit qui court au ras des pâquerettes." Alain Finkielkraut
"La rumeur est la fumée du bruit" Victor Hugo
Huile d'Honoré Daumier

Honoré Daumier "Crispin et Scapin"

Vous connaissez la dernière? Non? Il paraît que ... mais chut, ne dites rien à personne. Gardez cela pour vous, mais si vous tenez vraiment à en savoir plus, cliquez ICI ou alors LA. Ma grand-mère disait qu'avec des Si et des LA on ne fait que de la musique !   

SAKA…partitions : 6. Cyrano

6. Cyrano

"C'est un roc!... c'est un pic!... c'est un cap! Que dis-je, c'est un cap? ... C'est une péninsule !" Edmond Rostand

Lorsque j'avais une dizaine d'années, je me souviens avoir récité la tirade des nez devant la classe, coiffée d'un chapeau de mousquetaire ! J'en ai gardé un très beau souvenir. Cyrano a toujours été un de mes héros préféré. Il existe beaucoup de versions de cette fabuleuse pièce de théâtre. Mon coup de coeur va à l'adaptation pour enfants de Tai-Marc Le Thanh. C'est un magnifique livre illustré par Rebecca Dautremer. C'est cette version qui a influencé la 6ème chanson de l'album SAKAZIQ'. Vous trouverez la partition à télécharger en cliquant sur l'image ci-dessous. Et pour le texte seulement, cliquez ICI.