SAKAZIQ'

Des chansons pour enfants avec partitions, audios, textes et fiches pédagogiques.

Trucs et astuces

       

12. La symphonie de la pluie

  Comme promis, je vais vous montrer comment je travaille avec mes élèves pour leur apprendre le canon de la dernière chanson de l'album SAKAZIQ' "La symphonie de la pluie". C’est sous la forme d’un schéma qui tient sur une seule page et que je garde moi-même comme fil conducteur lorsque je dirige ce chant. Vous pouvez télécharger le schéma ICI. Sachez tout de même qu’avant d’engager ce travail de schématisation de la forme, je commence toujours par écouter le morceau dans sa totalité.       Une fois qu’on à tout écouté, je fais appel à la mémoire auditive des élèves pour décrire ce morceau :
  • Combien de voix différentes?
  • Comment commence le canon?
  • Est-ce toujours les mêmes entrées?
  • Faire remarquer la mesure à 5 temps.
  • Quels instruments?
  Pour clarifier les entrées, je m’y prends de manière plus visuelle. C'est juste un aspect théorique, pour avoir une vision globale du morceau. Voici l'explication en image  Si cette démonstration vous a aidé, postez un commentaire tout en bas de cet article dès maintenant! Je vous en remercie d'avance!     Résumé de la vidéo D’abord les phrases :
  • Phrase 1 : "Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque" 
  • Phrase 2 : "Le ruisseau coule, roule et déboule, toujours plus grand" avec un petit changement pour le/la soliste au début
  • Phrase 3 : "C'est la symphonie de la pluie, c'est la symphonie de la vie"
  Ensuite j'écris la forme du morceau. Il y a 4 manières de décliner ces phrases     Premièrement :     Le morceau commence par 4 mesures d'introduction instrumentale Et la première phrase commence : "Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque". Elle est tout d'abord chantée par une seule personne, j'écris donc solo dessous. La phrase 1 revient ensuite mais, cette fois-ci, chantée par tous. Je mets donc tutti dessous. Ensuite une croix. Cette croix indique qu'il y aura un frappé à cet endroit. Je vous conseille de ne pas apprendre tout en même temps. Il y aurait trop d'informations à retenir. Les frappés par exemple, je ne les apprends que lorsque la structure du canon est sue par tout le monde, ensuite seulement, j'y ajoute les rythmes. Mais pour le schéma, j'indique tout tout de suite. Ensuite la 2ème phrase "Le ruisseau coule, roule et déboule, vers l'océan" chantée par le/la soliste. Et la réponse du chœur à cette deuxième phrase avec un petit changement à la fin. Le choeur répond " Le ruisseau coule, roule et déboule, toujours plus grand". Et de nouveau une croix avec un autre rythme. Puis la troisième phrase "C'est la symphonie de la pluie, c'est la symphonie de la vie" qui se chante cette fois-ci par tout le chœur en premier et elle est répétée par le/la soliste. Dans cette première partie, on ne commence pas encore le canon proprement dit, c'est juste l'exposition des trois phrases qui forment ce chant.     Deuxièmement :     Après 4 mesures instrumentales le premier groupe d'enfants (ligne du haut) entre avec la phrase 1, puis la phrase 2 avec le texte (…toujours plus grand), et la phrase 3. Ensuite ils reprennent la phrase 1 et enchaînent avec un troisième frappé. Pour le deuxième groupe ce sera le même schéma. Ils entreront après la première phrase du premier groupe avec les phrases 1,2,3,1. Ils frapperont le même rythme à la fin. Puis c'est au tour du troisième groupe d'enfants d'entrer avec la même configuration de phrase (1, 2, 3, 1 et frappés). Les trois groupes finissent par frapper le même rythme jusqu'à la fin de l'interlude instrumental.     Troisièmement :     J'indique qu'il y a 4 mesures d'intro car, les frappés n'étant pas très faciles à "sentir", il arrive souvent que je les mette de côté pour ne faire que la mélodie de la chanson. Mais que vous fassiez les frappés ou non, il est important de savoir que l'interlude musical mené par la flûte traversière dure 4 mesures.
  • Le premier groupe d'enfants chante les phrases 1, 2, 3 ,1.
  • Le deuxième groupe chante les phrases 1, 2, 3.
  • Le troisième groupe chante les phrases 1 et 2.
Dans ce cas précis, le canon s'arrête pour tous au même moment.     Quatrièmement :     Le dernier canon se fait avec la phrase 1 uniquement. Les entrées arrivent après "Gronde l'orage…" Cette fois-ci, il y a 8 mesures avant l'entrée du chant
  • Le premier groupe d'enfants chante :
"Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque" "Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque" "Gronde l’ora…ge"
  • Le deuxième groupe d'enfants :
"Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque" "Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la fla…que"
  • Le troisième groupe d'enfants :
"Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-flac fouettent la flaque" "Gronde l’orage, pleure le nuage, quelques flic-fla…c"   Si vous ajoutez les frappés, ils commencent une mesure avant l'entrée du chant. Ce sont des noires qui s'installent jusqu'à la fin du morceau. On termine ces frappés en même temps que la batterie, sur le dernier coup de cymbale. Ce sont les voix qui terminent cette chanson, deux mesures plus tard, avec leurs dernières syllabes respectives chantées en même temps.   Voilà pour l'explication de ce canon à 3 voix. Vous pouvez télécharger le schéma ICI. Et pour une mini présentation animée du cycle de l'eau, cliquez sur ce lien.   Si vous avez des remarques, des demandes, ou besoin d'éclairages supplémentaires, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir : )   Sakaziquement vôtre      

6 Responses à “Trucs et astuces”

  1. Janet Douguet dit :

    Merci pour vos explications. Je cherchais queque chose d’origale pour mon groupe de « grands » (9-12 ans) je pense que cela va être parfait. Merci, pour votre partage généreuse, c’est bien d’avoir de bonnes idées, les partager – c’est genial. J’ai déjà commencé à m’impregner de la chanson il y qqs semaines, j’ai fait une première séance d’apprentissage la semaine dernière, ça à l’air de bcp leur plaire. Je suis musicienne interventante en milieu scolaire et chef de choeur en conservatoire.

  2. Andrée Oriet dit :

    Bonjour Janet Douguet,
    Merci pour vos compliments. Cela m’encourage à continuer mes fiches pédagogiques. Elles suivront bientôt…
    J’espère que vous aurez beaucoup de plaisir à chanter « La symphonie de la pluie » avec vos élèves. : )
    Dans l’album SAKAZIQ’  » Le voyage de la tortue » plait aussi aux « grands » et pour travailler deux voix en s’amusant il y a aussi « Crapauds » c’est marrant d’inventer une chorégraphie sur les « croa » des crapauds…
    Merci pour votre retour et n’hésitez pas à me faire part des réactions de vos élèves.
    Au plaisir de vous relire!
    Musicalement
    Andrée

  3. catherine dit :

    Whouahou…! Que dire d’autre? Vraiment vraiment vraiment fabuleux, merci pour ce moment si riche en sensations…

  4. Merci encore pour vos infos toujours aussi utiles !

  5. Benfares dit :

    Merci beaucoup Janet Douguet
    je vais le faire apprendre a mes élèves

    Cordialement

Laisser un commentaire