SAKAZIQ'

Des chansons pour enfants avec partitions, audios, textes et fiches pédagogiques.

Posts Tagged ‘sotto voce’

Un chef de choeur extraordinaire

Un chef de chœur extraordinaire

 

Cette semaine, j’aimerais vous parler de mon dernier coup de foudre. Il s’agit d’un choeur d’enfants exceptionnel que j’ai découvert en regardant un DVD sur l’apprentissage du chant en classe. Sotto voce, c’est le nom de cette chorale dirigée par Scott Alan Prouty, un américain qui apporte son talent et son expérience musicale à des enfants doués d’un talent certain et d’une motivation exceptionnelle.

Ce qui m’a le plus surprise en écoutant ce chœur c’est, d’une part, la qualité des voix, dignes des plus grands chœurs d’enfants, mais surtout leur présence, leur talent scénique, leurs mimiques… Lorsque j’ai vu ces visages, l’expression qui s’en dégage, je suis restée bouche bée.

Mais quelle est leur secret? Comment faire pour se rapprocher de cette qualité-là? Y a-t’il une recette? Plusieurs points sont soulevés par leur chef de chœur dans le DVD.

 

 

L’échauffement corporel

Le film commence par un gros plan sur des enfants en plein échauffement. Des filles et des garçons, les yeux fermés, font de petits mouvements circulaires sur leur visage, concentrés et réceptifs à ce massage visiblement bienfaisant. Le front, les yeux, les joues, la bouche, le menton, le cou, la nuque, toutes les parties du visage sont énergiquement stimulées par des mouvements rotatoires, des pincements délicats, des frottements, des tapotis. Puis c’est au tour des épaules, et du dos et des jambes, … Etirements, baillements, le corps se réveille avec conscience.

Et, dans une transition subtile, le chef de chœur amène les enfants à un exercice de concentration au travers de l’imitation. L’exercice consiste à copier ses gestes rapides et précis en le suivant du regard, d’une manière totalement investie.

Comme hypnotisés par leur bienveillant directeur, les enfants s’exécutent, précis, concentrés, imitent leur professeur qui leur joue des tours de passe-passe avec ses gestes. La complicité est installée, les yeux pétillent, les sourires sont sur tous les visages.

En fond, quelques notes de piano habillent cet instant, illustrant les mouvements de chacun. Subtile mélodie aérienne et légère qui installe néanmoins une ambiance musicale plongeant tout le choeur dans la même atmosphère.

.

.

Et puis le rythme s’accélère, les harmonies du pianiste se font plus présentes et donnent le ton. Dans une ambiance toujours plus énergique, les enfants alignés l’un derrière l’autre offrent un massage à leurs camarades. Formant une chaîne, les mains gigotent et courent dans le dos de leur voisin de droite, et puis sur celui de leur voisin de gauche! Le chef donne les instructions, indique la direction à prendre, vif, clair, précis, mais toujours avec humour.

L’échauffement est essentiel pour les choeurs, selon Scott Alan Prouty, pour la concentration, pour trouver la position idéale. Avoir les mains décontractées, les yeux « souriants », le visage expressif… Mais attention, tout cela au travers du jeu, en s’amusant pour éviter une position trop rigide de petits chanteurs bien dressés plantés en rang d’oignons…

Pour le chœur Sotto voce qui se réunit régulièrement (deux fois par semaine), prendre le temps de l’échauffement corporel, de faire des exercices de respirations, des vocalises, paraît évident.

.

.

Mais pour les enfants des écoles?

Pour tous ceux qui n’ont que 45 toutes petites minutes par cours?

Est-ce vraiment réaliste?

.

Il n’est pas nécessaire d’entrer dans des détails de technique vocale comme le mouvements conscient de la cage thoracique ou le soutien du diaphragme ou je ne sais quoi d’autre, mais simplement d’apprendre à se tenir, à redresser son corps, à poser ses pieds au sol, à ouvrir son visage, à regarder le chef de chœur. Tout ceci ne prends pas tellement de temps et permet une bien plus grande qualité d’écoute et de chant.

 

Un exercice pratique très simple et ludique

Avec un exercice corporel très simple, Alan Scott Prouty démontre encore une fois que l’apprentissage par le jeu est la clé de la réussite. Il propose une activité qui consiste à adopter différentes positions corporelles:

  • Position 1 : assis négligemment sur la chaise, presque affalé
  • Position 2 : assis sur la chaise, le dos droit, les yeux attentifs, prêt à chanter, regard sur le chef
  • Position 3 : debout cette fois, le dos courbé, le visage ennuyé, les épaules tombantes…
  • Position 4: debout, les pieds stables, les bras le long du corps, visage fier, les yeux « sourient »

Et le jeu commence. Le chef annonce :

  • position 1!  (les enfants s’exécutent)
  • position 2!
  • position 3!
  • position 4!

Et en mélangeant…

  • position 1, position 4, position 3, 2, 1, etc..

Un jeu très simple mais qui fait prendre conscience du corps, de sa tenue, de l’énergie qui le traverse ou qui le quitte… Simple, ludique, rapide et efficace!

.


 

La pose de voix

La voix chantée est une extension de la voix parlée, selon Alan Scott Prouty. Il amène les enfants à chanter au travers de jeux mi-parlés, mi-scandés.

Toujours par imitation, ce chef de chœur improvise des phrases qu’il accompagne d’un geste. Les enfants imitent. Ses improvisations ne sont pas dénuées d’humour, ce qui incite aux sourires et à la bonne humeur. Sa créativité et son inventivité sont contagieuses. Tous répètent les phrases théâtralisées mi-parlées, mi-scandées, mi-chantées, accompagnées de gestes rythmiques précis, clairs, rigolos…

Et c’est au tour de chaque élève de faire appel à son imagination. En suivant le tempo imposé par le pianiste, chacun va tour à tour proposer une onomatopée accompagnée d’un geste. Tout le groupe la reproduira sans ralentir ni interrompre la pulsation. Les gestes fusent, les idées jaillissent, naturels, spontanés, l’exercice prend des allures de feux d’artifices vocaux.

Créativité, concentration et attention sont au rendez-vous de cet exercice hyper sympa et très efficace pour souder un groupe et chauffer les voix de manière ludique.

.

Et qu’en est-il du répertoire?

Le répertoire de Sotto voce va du chant classique polyphonique aux chansons françaises, en passant par le gospel et les musiques de comédie musicale.

Ce directeur de choeur met un point d’honneur à ce que ses élèves aient conscience des mots qu’ils utilisent dans les chansons qu’ils interprètent. C’est quasiment la base du travail qu’il propose dans ce bref extrait vidéo. L’élève doit réfléchir aux paroles qui composent le chant et proposer son interprétation.

S’imprégner des paroles est le leitmotiv du chef de chœur. Comprendre, assimiler, analyser la moindre phrase, le moindre mot. Exprimer, expliquer, sincèrement, raconter avec passion. L’idée n’est pas de faire semblant ni de faire un geste imposé par une personne extérieure, mais bien de ressentir de quoi est fait le texte de la chanson et de se l’approprier en inventant un mouvement pour l’illustrer.

Je ne suis pas fan de gestes qui décrivent les paroles des chansons car souvent ils soulignent inutilement le propos avancé. Mais là, c’est autre chose, ça vient de l’intérieur et du coup, ce n’est ni téléphoné, ni infantilisé, ni gratuit, ni uniquement esthétique.

Cet enseignant est très exigeant et très pointilleux, toujours à l’affût de l’amélioration, sans jamais perdre sa bonne humeur et son enthousiasme.  Chaque enfant propose sa vision du texte et invente les gestes adéquats. Le pédagogue amène son choeur à explorer au mieux les paroles de la chanson. Dans l’extrait, il s’agit d’une chanson de Maurice Chevalier « Demain je dors jusqu’à midi »,  un texte très explicite qui permet une palette d’interprétations multiples.

L’apprentissage par le jeu, le jeu et encore le jeu. C’est le conseil de ce professionnel extraordinaire pour travailler le chant choral dans les classes. Les enfants doivent se sentir bien, fiers, souriants, en un mot: être heureux de communiquer par l’art de chanter!

.


Et l’extrait du DVD se termine par « L’alphabet » de Mozart chanté à 3 voix et a cappella. Dans cet exemple, pas de gestes, uniquement des timbres de voix travaillés, une concentration remarquable, une sonorité cristalline, des oreilles à l’écoute des harmonies qui composent ce chant écrit par un grand maître à l’attention des enfants.

Le DVD « Chanter en classe et en choeur »  présente, entre autre, le résultat d’un travail fantastique réalisé par ce groupe d’une cinquantaine d’enfants de la région parisienne, qui s’en donnent à cœur joie plusieurs heures par semaines, entourés de professionnels qui les aident à travailler leur voix, leur présence scénique, leur oreille musicale.

Il est certain que ce chœur doit sa qualité exceptionnelle aux professionnels qui l’accompagnent, comme son directeur artistique, son pianiste, son metteur en scène, son coach vocal, qui travaillent avec eux chaque semaine.

Je pense sincèrement que même si toutes ces conditions ne sont pas aussi idéalement réunies, la fibre pédagogique de cet homme mérite d’être prise en exemple car sa passion est extrêmement communicative.

Bien sûr, dans les écoles, toutes ces conditions ne sont pas forcément réunies mais la créativité et la spontanéité vivent en chaque enfant. Peut-être qu’en ayant ces différents exemples pédagogiques à l’esprit, la barque prendra la direction du cap proposé par ce chœur innovant et dynamique qui n’a pas fini de faire parler de lui…

.

Alors, la recette?

  • dix doigts de passion
  • beaucoup de travail
  • un grand professionnalisme
  • deux soupçons de créativité
  • une grande dose de bonne humeur

Mélangez régulièrement sans faiblir jusqu’à l’obtention d’un chœur homogène, créatif, original et fier de communiquer au travers de la chanson.

 

Pour en connaître d’avantage sur ce fabuleux choeur, voici quelques pistes: Le site officiel de Sotto Voce ainsi qu’un reportage en image ci-dessous.

.


CHOEUR D’ENFANTS SOTTO VOCE par virhof

 

 

Un article paru en 2004 dans le Figaroscope